AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Majandra (première fic trilogie Majandra)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
majandra
Lecteur assidu
Lecteur assidu
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Majandra (première fic trilogie Majandra)   Mer 19 Mai - 17:27

Chapitre 9 ( Que justice soit faite)


Majandra et Orphée ont trouvé le père David qui veut bien les confesser pour les laver de leur crimes ou erreurs qui appartiennent au passé. Majandra lui a expliqué simplement ce qu’elles étaient en lui montrant ce dont elle était capable et qu’il leur fallait son absolution pour continuer leur mission. Même si au début il a pris tout cela comme une plaisanterie, quand elle a levé tous les bancs de la sacristie avec le petit doigt, il a faillit tomber dans les pommes.
C’est Orphée qui la remit sur ses pieds pour ne pas avoir à le relever de plus bas.
Il est adossé ç un des pylônes de l’église et semble complètement terrorisé par ce qu’il vient de voir, ahuri par ce qu’elle est capable de faire et pourtant elle n’avait pas le choix. Il leur faut son accord, sans çà elle pourrait le forcer à le faire mais çà n’aurait aucun intérêt ni la même valeur.
Il semble qu’elles soient dos au mur et en attente de la décision du prêtre, mais finalement il décide d’écouter cette confession de toutes façons çà ne lui coûte rien. Avec leur pouvoirs si elles avaient voulut le tuer se serait déjà fait.
Quand il écoute les aveux d’Orphée, il lui semble que tous ce qui est écrit de pires dans les évangiles vient de se réaliser. Sa peur se transforme en colère essentiellement contre lui-même de ne pas avoir vu les signes, puis en pitié pour cette pauvre âme qui essaye de changer.
Finalement Orphée ressort soulagée comme elle n’aurait pas prévus de l’être c’est comme une renaissance. C’est au tour de Majandra d’entrer dans le confessionnal, mais finalement elle n’a pas grand-chose à se faire pardonner, elle n’a jamais fait souffrir les gens par plaisir, elle a juste fermer les yeux a certaines occasions mais c’était pour mieux protéger celui qu’elle aimait tant son petit frère. C’est quand elle avoue cela que l’inexplicable se produit, les deux bras du prêtre transperce le bois épais du confessionnal pour attraper Majandra à la gorge, il est entrain de l’étrangler apparemment possédé mais c’est impossible dans un lieu sacré comme celui-ci.
Dans un sol sanctifié il ne peut y avoir de démons ou de forces maléfiques, Orphée elle-même à été obligé d’utiliser la boite pour y confier ses pouvoirs pour entrer dans l’édifice.
Surprise Majandra n’a pas pu riposter et ne peux appeler sa sœur à l’extérieur tellement le prêtre sert fort son étreinte, elle communique avec elle par la télépathie et Orphée surgit telle une furie en arrachant le prêtre du siège avec une force surhumaine même sans l’aide de ses pouvoirs, mais s’il y a combat il les lui faudra, elles les ont laissé sur l’autel.
Mais quand elles se retournent, elles découvrent derrière elles une dizaines de personnes qui marchent droit dans leur direction, ils sont possédés eux aussi mais comment est-ce possible, autant de gens dans une église de surcroît ?
Elles se regardent l’une l’autre, aucune des deux ne peut se résoudre à utiliser ses dons sur ces gens et ils occupent désormais toutes les sorties.
Ils sont de plus en plus menaçants envers les deux sœurs qui ne veulent pas leur faire de mal.
- Quel lâche, il ne viendra même pas nous affronter en face !
Il a envoyé son armée d’innocents parce qu’il a vu que les choses n’avançaient pas dans la bonne direction pur lui, il sentait qu’elles étaient beaucoup trop proche de lui mais à quel point ?
Elles sont presque adossées au mur de la nef, et il n’y a pas d’issues, les vitraux sont tous grillagés. A croire qu’il a choisit son endroit avec minutie, çà n’est pas une église c’est une tombe.

Pourtant dans la foule menaçante, Majandra remarque deux visages qui ne lui sont pas inconnus, elle ne sait pas comment ils les ont retrouvés mais ils seront les bienvenus s’il doit y avoir un combat. Dean et Sam avancent avec la foule vers les deux sœurs, Majandra demande à Dean par la pensée de lui lancer la boite d’Orphée ce qu’il fait. Elle l’ouvre à la volet pour que sa sœur puisse l’aider à repousser avec un bouclier invisible l’avancé des gens. Elles ont toutes les deux ouverts grands les bras devant elles pour bloquer les gens à bonne distance d’elles.
Les deux frères arrivent tant bien que mal à se faufiler dans la foule, sans prononcer un mot, il ne semble pas que les gens les ont remarqué, ils n’en ont pas après eux.

Majandra, Orphée, Dean et Sam font face à une horde de possédés qui n’ont pas l’air hospitalier, l’église est désormais presque remplie.
Orphée esquisse un mouvement tout en maintenant le bouclier en place mais Majandra bloque le mouvement avant même qu’il ne touche une seule personne.
- Non, se sont des innocents Orphée, ne leur fais pas de mal. Il faut juste les maintenir à distance le temps que l’on trouve une solution.
- Quel genre de solution tu veux trouver, on est coincé comme des rats. On ne s’en sortira pas si on ne fait rien, ils sont trop nombreux !!
Majandra sait très bien que sa sœur a raison, ils le savent tous mais pas question de tirer dans la foule. Dean ne comprend pas ce qui se passe ici :
- Comment peut-il contrôler autant de gens en même temps, je comprends pas ? Orphée…
Il se tourne vers celle qui peut le mieux les aider à comprendre les agissements de son père, elle le connaît mieux que tous les autres.
- Il est forcément là quelque part, pour çà il lui faut un contact non seulement physique mais aussi visuel, il est dans l’église et tout près.
Sam se retourne vers elle :
- T’es la seule à pouvoir nous dire à quoi il ressemble Orphée concentre toi, tu le vois ?
- Tu te trompes Sam, il n’a jamais eu assez confiance en moi pour se montrer sous son véritable visage, je ne sais pas qui s’est. Ils peuvent tous être lui, même les femmes, les enfants.
Sam regarde de nouveau la foule en se demandant ce qui va leur arriver quand les deux sœurs relâcheront leur bouclier, et les regards qu’il rencontre ne lui disent rien qu’y vaille, mieux vaudrait trouver une solution très vite.
Dean ne comprends pas de quoi l’Oracle a bien pu leur parler en disant qu’ils devaient être uni pour le combat final, il n’aura jamais lieu s’ils ne se sortent pas de là très vite mais comment ? Et quel don peut-il avoir que les autres lui envieront un jour, lui et son fusil ne servent absolument à rien ici. Il se sent inutile au plus haut point adossé au mur d’enceinte de l’église. Fuir mais comment ? Et pour combien de temps, s’il peut construire une armée contre eux, combien de temps tiendront il même s’ils sortent en vie de cette église ?

- Ca ne sert à rien ! Combien de temps peut-on tenir comme çà ?
Majandra se retourne vers Dean avec un air navrée, elle non plus n’a pas de solution.
- Pas indéfiniment j’en ai bien peur !
C’est là que Dean voit les marques sur son cou, il s’approche et tire légèrement le col de son pull, il enrage en lui même contre l’ordure qui lui a fait çà ! Il remet tendrement le pull en place.
- Qui t’as fait çà ?
- Le prêtre, il a été possédé le premier, il s’est jeté sur moi j’ai été prise par surprise. Dit elle l’air désolée.
- Un prêtre, mais jusqu’où ira-t-il ?
Sam qui les écoute semble chercher dans la foule une réponse qui ne semble pas venir toute seule, mais d’un seul coup il repense qu’une des dernières fois qu’il est entré dans une église c’était pour…
- Comment s’appelle ce prêtre ?
- Le père David pourquoi ?
Sam ferme les yeux, çà ne peut pas être vrai c’était justement la réponse qu’il ne voulait pas entendre, il parle tout bas « impossible çà ne peut pas être possible non non non…. », Il fronce les sourcils, et ne veut pas croire ce qu’il vient de comprendre tout au fond de lui. Il regarde son frère avec des larmes dans les yeux, que peut-il bien se passer dans sa tête ?
- Quoi Sam ? Dis moi !!
Il s’accroupit sous le choc, Dean se met à côté de lui laissant les deux sœurs seules devant le danger.
- Sam dis moi ce qui se passe ?
Le visage dans ses mains, Sam à l’air dans un autre monde, il n’est plus dans l’église et il ne semble pas que son frère puisse l’aider, il pleure maintenant et Dean est très inquiet de le voir dans cet état surtout à ce moment là.
Orphée et Majandra semblent déconcertées par ce qui vient de se passer derrière elles, elles ne comprennent pas non plus ce qui à pu provoquer çà dans l’esprit de Sam.
Majandra veut comprendre pourtant elle demande son aide à Orphée.
- Donnes moi cinq minutes ok ?
Orphée lui fait oui de la tête et Majandra s’absente de son poste pour faire un voyage dans la tête de Sam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandra
Lecteur assidu
Lecteur assidu
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Majandra (première fic trilogie Majandra)   Mer 19 Mai - 17:28

« Sam que se passe t’il voyons tu dois te relever et venir nous aider, nous ne pouvons rien sans toi, tu le sais Dean à besoin de toi, moi aussi et Orphée encore plus. Sans toi elle ne serait pas ici non plus, c’est toi qui la convaincue de nous rejoindre et tu sais qu’être quatre nous rends plus fort. Sam s’il te plait reviens avec nous ! »
Le beau discours dans la tête de Sam ne semble pas avoir fait effet, la télépathie ne fonctionne plus il est complètement déconnecté de la réalité et il faut trouvé pourquoi très vite.
Dean toujours à ses côtés essaye de refaire la scène à l’envers, c’est au nom du prêtre que Sam a basculé pourquoi ?
« Sam lèves toi bon dieu, tu ne peux pas baisser le bras, pas maintenant cette ordure est tout près, il est là dans la foule regardes les et dis moi lequel je dois abattre Sam. Dis moi lequel de ces gens à pris ta vie ! Dis le moi !! Il a supprimé tout ceux que tu aimais et tu vas le laisser filer parce qu’il a toucher là où çà fait mal ! Lèves toi Sam et bas toi avec nous ! »
Le deuxième discours de Majandra à plus toucher Sam, il réagit, il regarde son frère avec les yeux pleins de larmes mais le visage crispé par la haine et la rancœur.
- Il va payer ce pourrit pour tout ce qu’il nous a fait !
- Ca c’est mon petit frère !
De nouveau quatre devant la foule, Sam regardes dans une direction en particulier il sait qui il doit combattre et doit le dire aux autres maintenant.
- Je devais me marier avant que Dean vienne me chercher pour partir à la recherche de papa, j’allais demander Jess en mariage la semaine suivante pour l’anniversaire de nos deux ans de vie commune. J’avais acheté les alliances, et j’avais demandé conseil auprès d’un prêtre pour arranger une jolie cérémonie. Et c’est cette ordure qui m’a reçut ce jour là…
Il a le doigt pointé vers le père David près d’un des pylônes de l’église et sa voie s’est brisée en finissant sa phrase. Le prêtre les regarde fixement tous les quatre et ses yeux ne sauraient mentir plus longtemps, il a ce regard jaune qu’il lui connaisse bien.
- C’est lui, depuis le début çà a toujours été lui !
Cette nuit là Jessica l’a peut-être même fait entrer chez eux en lui souriant en voyant la soutane et Sam qui s’en est voulut si longtemps pensant qu’il été coupable de l’avoir laissé seule mais çà n’aurait rien changé, il n’aurait pas accepté qu’ils s’unissent de toute façon c’est pour çà qu’il lui a dit quand il été dans le corps de leur père qu’elle le gênait pour les plans qu’il avait pour lui. Tout devient tellement clair, tout était si simple devant leurs yeux depuis le début. C’est le prêtre qui a baptisé Sam, Dean s’en souvient très bien maintenant mais malgré le fait que tout s’imbrique parfaitement, il y a quand même toute cette foule entre eux et lui. Et le pouvoir de Dean reste encore un mystère même pour lui.
D’un seul coup une énorme voie résonne dans l’édifice et les possédés arrêtent d’avancer laissant un peu de répit aux deux sœurs.
- Je pense que vous avez enfin compris, mes enfants vous êtes enfin devant moi !
Ils se regardent les uns les autres mais aucun d’eux ne bougent unis comme ils doivent l’être devant Meltezar, le démon.
- Nous savons qui tu es Meltezar et nous allons te faire payer pour tout ce que tu as fait !
- Le grand et courageux Dean Winchester en personne, si grand qu’il n’a réussit qu’à désunir sa famille encore plus en m’offrant la vie de son pauvre papa !!
Dean ne bouge pas, il enrage en lui mais ne bouge pas. Meltezar va essayer de les désunir, de leur donner l’envie de le tuer avec la haine comme seule motivation mais ils ne doivent pas entrer dans son jeu et ils en sont tous conscients.
- Mon père savait ce qu’il faisait, c’était son choix !
- Rien n’est plus pathétique qu’un homme qui se justifie de sa lâcheté par les actes des autres. Voyons Dean tu peux faire mieux que çà !
- C’est vrai qu’en terme de lâcheté t’es un maître en la matière, demandes à ces pauvres gens de rentrer chez eux et ensuite on parlera de lâcheté ! Vas y Meltezar rappelles ton armée. Allez sois un homme pour une fois !!
- Ta confiance en toi est ahurissante, es tu certain de pouvoir me vaincre sans en toucher un seul ?
- C’est bien pour çà qu’ils sont là non, pour que je ne puisses pas t’atteindre, viens donc par ici qu’on te vois un peu !
Meltezar ne bouge pas, toujours adossé au pylône il ne viendra pas, il sait le danger que peuvent être les deux sœurs ainsi rassemblé dans la même cause.
Il crucifie Orphée du regard, ce qui la fait vaciller. Sam l’attrape et se met derrière elle avec sa grande stature pour la tenir debout.
- Laisses moi tenir le bouclier Orphée, repose toi !
- Non c’est tout ce qu’il attend que je flanches, je lui ferais pas ce plaisir Sam, pas maintenant !!
Sam reste derrière elle pour montrer son soutien, il a mis sa main sur sa taille et ne lâche pas Meltezar du regard mais çà n’est pas contre lui qu’il en a maintenant.
- Alors Majandra toujours dans le bon camp, tu crois ?
- Je l’ai toujours été et toi, toujours dans le camp des faibles comme je vois !
- Tu as toujours eu le sens de la répartie mais combien de temps tu crois que vous pourrez tenir si je relance mon armée ?
- Sans doute plus longtemps que toi quand tu auras compris que seul tu n’es plus rien, tu peux te cacher aussi longtemps que tu le veux Meltezar, nous n’aurons de cesse de te chasser !
- Comble de l’ironie, tout se retourne contre moi, j’ai tué ton frère pour que tu me rejoignes et te voilà dans l’autre camp ! Trop bête cette histoire mais j’ai adoré voir ton petit Nathan chéri se débattre dans l’angoisse de voir la fin de son rêve sur la mort de votre mère. Il avait peur et en même temps il était impatient de connaître la vérité !
- Non ta vérité à toi, tu as toujours mis tes mensonges dans nos vérités !! Et ne crois pas que sa mort puisse te permettre de me ranger de ton coté. Je ne me sens pas responsable de çà, et j’ai toujours une famille moi !!
- Tu parles d’une famille, arrêtes je vais mourir de rire !! Enfin non je ne peux pas mourir c’est vrai !!
Majandra ne veut pas poursuivre la discussion mais si elle peut gagner un peu de temps se sera toujours çà de gagner pour son camp.
- Dean et Sam ont tué combien de tes enfants déjà Meltezar dis moi, combien ? Et combien crois tu qu’ils vont encore en tuer avec nous deux pour les aider !! Hum vas y donnes un chiffre que je puisses rire moi aussi !
Touché, Meltezar fais le tour du pylône pour mieux voir le joli couple que font Sam et Orphée !
- Alors Orphée, tu as dit à Sam ce que tu adorais faire quand tu étais encore ma gentille fille adorée et que tu m’obéissais ? Tu lui as dit pour Meg ?
Sam resserre sa main sur la taille d’Orphée pour la soutenir dans sa discussion avec son père.
- Oui il est au courant pour l’âme de Meg, il sait tout et il a eu pitié de moi ! C’est lui qui est venu vers moi, qui m’a tendu la main. Toi tu m’aurais battu à mort pour un tel affront.
- Et j’aurais eu raison, sotte que tu es !!
Il semble que les arguments qu’avaient Meltezar dans sa musette soient entrain de m’amenuiser de fil en aiguille ils reprennent du terrain. Mais aussi futés qu’ils soient il a encore son armée entre eux et lui, cela le rend plus fort de minutes ne minutes bien qu’il soit quelque peu déstabilisé par le groupe qu’il a en face de lui.
- Au fait Sam tu te souviens de moi n’est-ce pas ?
Sam ne répond pas, Orphée s’est vaguement retourné pour voir si tout aller bien, mais Sam est impassible cette fois !
- Elle était d’une beauté redoutable la petite Jessica !!Mais tu n’aurais jamais pu la sauver de toutes façon, Jess était à moi bien avant d’être à toi, elle ne l’a d’ailleurs jamais été. Il rie haut et fort cette phrase qui fait beaucoup de mal à Sam.
- Et oui la jolie Jessica avait juste pour rôle de te tenir éloigné de ta foutu famille qui me traquait, son tort à été de croire que je ne rendrais pas compte de deux jours d’absence de ta part et elle a été punie Sam c’est aussi simple que çà.
- Tu mens ?
- Prouves le !! Puisque tu es si malin, l’intellectuel de la famille !!
Dean attrape le bras de Sam et lui murmure : « c’est exactement ce qu’il veut, ne rentres pas dans son jeu Sammy »
- Mais çà m’a justement fait partir sur les routes avec Dean, beau résultat !
- Ca t’as fait te rapprocher de moi Sam, c’est tout ce que je voulais et aujourd’hui trois de mes enfants sont réunis sous mon propre toit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandra
Lecteur assidu
Lecteur assidu
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Majandra (première fic trilogie Majandra)   Mer 19 Mai - 17:28

Majandra sert la mâchoire au mot enfant, Orphée n’a pas l’air plus fière de son sang quant à Sam il fulmine intérieurement de se savoir lié à cette chose.
- Tu n’es et tu ne sera jamais mon père, qui que tu sois et quoique tu sois !
- Mais Sam mon sang au travers de ta mère coule dans tes veines que tu le veuilles ou non, tous les enfants que je choisis son destinée à venir à moi un jour ou l’autre. Tu as juste mis un peu plus longtemps que les autres, mais je ne t’en veux pas Sammy !
- C’est drôle dans votre bouche, ce mot ne veut rien dire ! Enfant quand j’avais l’amour des miens il signifiait quelque chose avec vous, c’est presque une injure !
- Tu changeras d’avis quand tu auras tout perdu Sammy !
Il dit cette dernière phrase en insistant bien sur le I, il repasse derrière le pylône pour mieux voir de nouveau où en sont Majandra et Dean. Qu’elle est jolie, il n’avait jamais remarqué comment sa peau est pâle et ses yeux brillants. Ils sont incandescents depuis tout à l’heure, comme ceux d’Orphée, les uns d’un verts lumineux les autres d’un bleu polaire.
- Que vous êtes belles toutes les deux, je suis tout de même fier de ce que j’ai accompli avec mes filles. Si je le pouvais je vous serrerais dans mes bras, comme avant Orphée.
- Arrêtes de rêver, tu n’as jamais été un père pour moi, tu me tyrannisée j’étais un pantin pour toi, tu ne m’as jamais considéré comme ta fille alors ne viens pas pleurer si tu as tout perdu aujourd’hui !
- Mais qui pleures ici ? Dis moi vois tu des larmes sur mon visage ?
Le ton de sa voie à changer il est irrité par les dires d’Orphée, il semble que le fait qu’une de ses filles ai pu encore passer dans le camp des Winchester le blesse plus qu’il ne veut bien le laisser paraître.
- Tu regrettes le temps où tu me tenais dans le creux de ta main, à ta merci mais c’est terminé ! Tu entends terminé, je ne t’obéirais plus jamais !!
Et c’est là qu’il lèves le bras pour envoyer un des énormes chandeliers droit sur Orphée et c’est Sam qui le bloque juste au dessus de la dernière rangée de fidèle devant eux, Majandra à donner plus de pouvoirs à Sam tout en gardant le contrôle de son bouclier. Meltezar ne comprend pas ce qui s’est passé mais c’est pourtant simple, c’est de cela que parlait l’Oracle de leur harmonie, elle permet à Sam de prendre ce dont il a besoin chez Orphée et Majandra tant que çà va dans le sens du groupe. Mais Dean ne sait toujours pas quel est son rôle dans ce combat qui n’a pas encore véritablement commencé. Sam veut reposer le chandelier quand il lui semble plus judicieux d’envoyer un petit message à Meltezar, retour à l’envoyeur. Le chandelier s’écrase au pied du pylône, Sam est crispé sur ce qu’il vient de faire. Mais çà n’est pas la haine qui a guidé son geste, c’est l’amour qu’il a pour Orphée et le besoin qu’il a de la protéger contre son père.
- Tu oses lever la main sur moi ?
- Et plutôt deux fois qu’une, je te tuerais de mes mains si je le pouvais.
- Mais c’est bien çà le problème Sam.
Dean vient de comprendre son importance dans la bataille finale, il n’est pas de sang démoniaque et même si Sam n’a jamais embrassé sa cause ni Majandra leur sang est mélangé d’une façon ou d’une autre a celui de Meltezar, mais le sien est pur.
- Majandra je ne comprenais pas quel était mon rôle mais çà y est !!
Il prend sa main ce qui la surprend un peu puisqu’elle tient quand même le bouclier en place avec Orphée, elle n’a plus qu’une seule main devant elle pour les repousser au cas où ils avanceraient de nouveau.
Dean veut lui dire quelque chose sans que Meltezar l’entende, elle a bien compris.
- Je sais ce qu’il faut faire pour le vaincre mais j’ai besoin de toi et d’Orphée, de Sam aussi ! Il faudra faire vite !!
- Dis moi !!
- Est-ce que vous pouvez avec Orphée au lieu de les repousser, les écarter et faire une tranchée jusqu’à lui ?
- Et ensuite tu feras quoi ?
- Vous êtes pareils, vous ne pouvez mourir que de la main de l’homme et il le sait c’est pour çà qu’il a mis cette meute devant nous, enfin devant moi. Il savait que je viendrais vous rejoindre avec Sam.
- Mais c’est un démon Dean ? Et tu n’as plus le Colt !
- Il est dans sa forme originel, il est comme Orphée et toi ainsi !
- Mais Sam ?
- Sam bien qu’étant humain, il ne l’ai pas a 100% et c’est pour çà qu’il ne pourra jamais le tuer de ses propres mains, il vient de se trahir !
Majandra vient de comprendre elle aussi, l’allusion de Meltezar et demandes à Orphée de bien vouloir se préparer ainsi qu’à Sam, il faut qu’ils soient concentré sur ce qu’ils vont faire et le faire vite avant qu’il est le temps de s’enfuir. Ils ne sont pas loin mais il faudra que l’un deux bloque Meltezar pour que Dean ai le temps de l’atteindre.
- Vous savez quoi les enfants vous êtes pathétiques avec vos combines ! N’imaginez quand même pas que je ne lis pas dans vos pensées ?
Aucun d’eux n’a l’air étonné par ce que vient de dire Meltezar, il s’en inquiète d’ailleurs parce qu’au moment où il veut passer de l’autre côté du pylône pour voir ce que font Sam et Orphée, il lui semble qu’il est comme collé au sol.
Orphée et Majandra ouvrent grand leur bras, de dos elles ouvrent le chemin. Elles s’écartent pour que Dean puissent se mettre en elles et Sam ouvre la marche en fixant Meltezar avec autant de force qu’il le peut, c’est lui qui le tient immobile pendant que le cortège avance tant bien que mal dans la foule immobile.
Meltezar n’a pas l’usage de ses jambes mais Sam n’arrive pas à le bloquer entier, il a gardé l’usage de ses bras et jette sur le petit groupe tout ce qui lui passe sous la main, Sam ne peut tout redirigé vers Meltezar et certaines choses tombe dans la foule mais il faut continuer à avancer. D’un coup Majandra prend la main de Sam et Meltezar est cloué au sol des pieds à la tête, Orphée prend l’autre main de Sam et ils lui font mettre un genou à terre. Quand ils arrivent presque à sa hauteur Dean sort de son enclos bienveillant pour affronter son ennemi de toujours.
- Laissez le libre de ses mouvements, je ne veux pas tuer un homme à terre.
- Ta bonté te tuera Dean Winchester ! Dis le démon en se relevant et en assénant un coup directement dans la mâchoire de l’aîné des Winchester qui vacille à peine.
- L’Oracle m’a fait revenir du monde des morts bien plus fort que je ne l’aurai imaginé
Les autres semblent ne pas comprendre ce qui vient de se passer mais Sam en a une vague idée, en se sacrifiant pour avoir la réponse sont es autres avait besoin, il est devenu plus fort pour battre Meltezar puisque la réponse en question c’était lui.
Il frappe le démon en pleine poitrine, puis deux coups violents au visage et Meltezar ne sait plus où il est, dans cette forme humaine il est terriblement vulnérable ce qu explique l’armée entre eux et lui depuis le début.
Cependant il semble que le démon est encore des ressources, il envoie un coup violent à Dean qui le secoue un peu plus que le précédent, mais ce qui laisse le temps à Meltezar de reprendre le dessus, il envoie des troupes après Majandra qui semble être celle que Dean voudra protéger, seulement c’est Sam qui ouvre lui-même les bras pour la mettre en sécurité ainsi qu’Orphée. Une espèce de bulle invisible les entoure dorénavant et personne ne veut les approcher. Il est seul en face de Dean, ces troupes ne peuvent rien pour lui le combat à déjà commencé. Alors il décide de faire l’impensable, il attrape une femme qui était possédée et lui serra la gorge jusqu’à qu’elle ne puisse plus hurler. Les autres, tous les autres mettent leur main autour de leur cou et c’est comme si ce qu’il faisait à cette femme se répercutait dans toute l’église, ils sont tous entrain de mourir. Dean est désarçonné, il ne sait plus ce qu’il doit faire. Sam, Orphée et Majandra se sont séparés devant l’ampleur du désastre et Orphée sort de sa ceinture dans son dos une grande lame en argent. Elle est dans le dos de son père et sait très bien qu’elle ne peut pas le faire mais brandit la lame, Meltezar se retourne en ricanant.
- Tu sais très bien que je ne peux pas mourir de ta main petite sotte.
- Non mais de la mienne si !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majandra
Lecteur assidu
Lecteur assidu
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Majandra (première fic trilogie Majandra)   Mer 19 Mai - 17:28

C’est Dean qui vient de parler et de planter un couteau qu’il avait à la cheville en plein dans le cou de Meltezar quand celui s’est retourner pour lui faire face.
Il lâche alors prise de la femme qui tombe de tout son long à terre, ainsi que tout ceux qui étaient possédés. Ils sont tous inanimés mais vivants.
Dean enlève doucement la lame plantée dans la gorge de Meltezar qui crache du sang, il est blessé pour la première fois de toute sa vie, quelqu’un l’a atteint. Il met sa main pour arrêter le sang de couler. Il regarde hagard ses deux filles, aucune n’aura la moindre pitié pour lui. Elles le regardent se vider de son sang, le leur !!
Majandra rejoins Dean, Orphée s’est blotti dans les bras de Sam. Meltezar est entrain de mourir mais aucune explosion de joie dans le camp des vainqueurs. C’est une grande victoire, mais çà n’est qu’une bataille dans la guerre qu’il mène tous les jours contre les forces du mal. UN nouveau départ pour la famille Winchester qui s’est agrandie de deux âmes perdues que les deux frères ont su rallier à leur cause au bon moment.
Ils sortent ensemble grandi de ce combat, ils prennent le chemin de la sortie. Les corps inanimés de la foule de tout à l’heure se réveillent doucement, mais il faut mieux qu’ils ne soient pas là quand ils vont sortir de leur torpeur et s’apercevoir qu’un prêtre à été tuer.
Le combat dans l’ombre continue et personne ne saura jamais qui sont ses chevaliers qui sauvent les âmes égarées et rétablissent l’ordre des choses !! C’est ainsi mais cette quête n’a pas de prix pour eux, ils y consacreront leur existence ainsi que leur enfant après eux. C’est le destin des Winchester parce qu’un jour Meltezar a décidé de choisir Sam pour en faire un de ses enfants, une erreur qu’il aura regretté les derniers instants de son existence quand il a lui aussi essayé de tendre la main à celui qui a pardonné à Orphée. Mais Sam n’a eu aucune pitié pour celui qui a brisé tous ses rêves, celui qui a donné la mort trop souvent autour de lui.
Orphée lui prend la main qu’il lui a tendue et ils sortent avec Majandra et Dean dans la lumière du jour, pour de meilleurs jours mais aussi pour de pires aventures. Bien pire !!

Voilà c'est fini, pour les commentaires c'est ici que çà se passe, merci d'avance:

http://huntersfanfics.forumactif.org/commentaires-f6/majandra-premiere-fic-de-la-trilogie-majandra-t102.htm#746
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Majandra (première fic trilogie Majandra)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Majandra (première fic trilogie Majandra)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Abercrombie, Joe] La première loi - Série (Trilogie)
» Trilogie Tintin : Steven Spielberg et Peter Jackson
» Ma première aquarelle....
» [De Schaepdrijver, Sophie] La Belgique et la Première Guerre mondiale
» David Eddings - Les dômes de feu - La Trilogie des Périls T1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunter's Fanfics :: 
Séries Fanfics;
 :: . . Supernatural . . :: . . Général . . :: Fanfictions :: Fanfics finies
-
Sauter vers: