AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mes OS sont dans cette ruche!

Aller en bas 
AuteurMessage
Maya
Modératrice
avatar

P'tit smile! :
Féminin Messages : 235
Date d'inscription : 13/05/2010
Prénom : Julie
Age : 31

MessageSujet: Mes OS sont dans cette ruche!   Mar 18 Mai - 18:19

Au lieu de faire tout un tas de topic pour mes OS, j'ai décidé de les ranger ici les uns derrières les autres.
Bonne lecture

______________________________________________________________

OS # 1

Alors voilà un os tiré d'un concours. Le but était de choisir des mots et de faire une histoire.

Si je me souviens bien, j'ai du prendre:
- Bobby
- Un jour de lessive
- chez bobby
- un grille pain
- Et uniquement couvert d'une serviette miniature.

Voilà donc bonne lecture, perso moi j'ai bien déliré à l'ecrire.


---------------------------------

Il y a des jours comme ça…

Aujourd’hui, c’est un jour très spécial, j’ai horreur de ces journées ménages mais il faut bien faire ses corvées de temps en temps. Alors, je me suis levé tôt, j’ai commencé par nettoyer ma chambre, puis les autres pièces une à une. Enfin, je fais le strict minimum, un petit coup de balai, un coup de serpillière et le tour est joué. Ah oui, un peu de poussière aussi mais avec le nombre de livres qui traînent dans la maison, dur dur d’enlever toute cette poussière et puis, je ne suis pas un as du ménage, je n’ai pas d’allergie alors, je vis avec sans aucun problème.

Après ces conneries de fée du logis, j’ai changé une ou deux ampoules, puis, je suis allé dans ma salle de bain, là, je reste interdit devant ce tas de linge qui traîne à terre ou plutôt qui a débordé de ma petite malle à linge. Je fais une petite moue alors que je soulève ma casquette tout en me grattant la tête, j’ai horreur de faire ça, à chaque fois je passe une plombe à déchiffrer cette machine. Toutefois, quant il faut y aller, on y va, après tout, je chasse bien tout un tas de créatures alors une pile de linge ne va pas me tuer ! J’entasse tous les vêtements dans la malle à linge, ronchonnant pour le manque de place mais après une bataille féroce, je l’emporte, certes, je ne vois pratiquement rien mais tous les vêtements y sont.

Bien sûr comme un idiot, ma machine à laver n’est pas dans la salle de bain qui est trop petite mais elle se trouve en bas, alors, je me retrouve les bras chargés, le visage caché devant une paire de chaussette qui pue le fromage pourri. Agréable, exquis même, j’ai horreur des jours de lessive et pourtant, j’y suis bien obligé, la tenue que je porte est la dernière, il ne me reste plus qu’un slip et troué de surcroît alors oui, j’ai horreur de ça mais je suis bien obligé de supporter ces chaussettes puantes pour aller dans ma buanderie où repose bien tranquillement cette machine de malheur.

Une fois sur place, je laisse tomber la malle à linge, je regarde d’un air abattu la machine d’un blanc éclatant, je souffle d’exaspération puis, j’ouvre le couvercle et sans grande conviction, j’entasse mes vêtements dedans. Je ne prends même pas la peine de vérifier mes poches, c’est une perte de temps et puis si un dollar se trouve là-dedans, il en ressortira tout propre.
Après avoir bourré tous les fringues dans la machine, je prends la lessive et j’en verse aux bons endroits, puis, je claque le couvercle. Et on arrive à la chose qui m’horripile. Je ne m’y habituerai jamais, je me penche sur les boutons. Il y a des chiffres partout, je les tourne au pif mais je pense que ça ira alors je m’en vais, j’en ai fais assez pour ma matinée. Maintenant, place à la cuisine.

Ça, c’est mon activité de prédilection, la bouffe, rahhh, c’est du bonheur, la cuisine ça me détend, entendre les oignons crépiter, sentir l’odeur de la nourriture, un vrai régal. Pourtant, je n’ai pas le temps tous les jours de me préparer de bon petit plat mais aujourd’hui, j’ai bien l’intention de me cuisiner de coq au vin ! Un vrai festin. Alors, j’enfile mon tablier et je commence tranquillement. Je coupe, émince, puis, je mets sur le feu, le tout en sirotant un peu de vin. La bière c’est extra mais le vin… ça se déguste. Alors après ce petit moment d’égarement, je verse la boisson dans un verre gradué, car pour faire du coq au vin, cet ingrédient est indispensable. Une fois la mesure prise, je le verse dans la marmite laissant le tout mijoter tranquillement. Cependant l’odeur fait grogner mon ventre fortement alors, je me décide à mettre deux tartines dans le grille pain. Des tartines grillées à la confiture, c’est un vrai régal, certains trouvent ça étrange mais moi j’en raffole, alors le temps que le pain cuit, je repars à ma cuisson. Voyant que mon plat est sur le plus grand des gaz, j’allume un autre, plus petit pour une cuisson plus douce mais alors que je prends le plat dans mes mains mon téléphone se met à sonner et comme un con ça me fait saisir. Je n’ai pas le temps de réagir que cette fichue marmite me lâche des mains. La sauce se répand sur moi, j'en saute sur place tellement que ça me brûle me fichant complètement d’avoir tout renversé ! Rahh, je ne vais pas pouvoir manger ce coq !!!!! Voilà ma seule pensée entre deux grognements d’agacements.

Je ronchonne dans ma barbe, je ne prends même pas la peine de répondre à ce fichu coup de téléphone, si c’est important, il retéléphonera, à cause de lui, je suis brûlé, taché et du vin pour le faire partir, il faut y aller alors, je ne perds pas de temps, surtout que ce jean, c’est mon préféré. Je vais dans ma salle de bain et j’enlève mes fringues, je constate que même mon slip a subi les dégâts! A croire que j’ai abusé sur l’alcool mais pourquoi se contenter de peu quant on peut en mettre bien plus ? Néanmoins, sur ce coup, je suis bien emmerdé car je me retrouve à poil avec pour seul vêtement des chaussettes et une casquette ! Je roule des yeux quand soudain, une odeur de cramé me chatouille les narines, là, je me tape intérieurement. J’observe la pièce à la recherche d’un truc. Peut-être un pantalon que j’aurais oublié mais la seule chose que je trouve est une mini serviette ! Ne voulant pas que ma maison brûle pour des foutus tartines, j’attrape le petit bout de tissu et le passe autour de ma taille, m’enfin, je suis obligé de la tenir et encore, on peut encore distinguer ma cuisse dénudée ! Mais je m’en balance, me voilà entrain de courir dans mes escaliers… Non mais franchement, ça fait des années que je n‘ai pas traîné à poil dans ma baraque, en faite, depuis que ma femme est décédée, je ne traîne plus nu dans mon salon !!!! Et me voilà dans ma cuisine, une serviette couvrant mes partis intimes, ma bedaine dépassant du tissu. Franchement si quelqu’un me voyait…

Soudain, je vois le grille pain en feu, cette pensée s’envole et machinalement, je détache la serviette pour frapper les flammes avec espoir de l’éteindre. Au bout de quelques minutes d’effort à taper et retaper, le feu s’est dissipé et j’en profite pour attraper les tartines et les jeter dans l’évier !

Une fois l’accident passé, je souffle de soulagement, en soulevant ma casquette quand soudain je remarque ma serviette à terre. Là, je me mets à sourire, je suis complètement nu dans ma cuisine qui est de nouveau dégueulasse ! Quelle matinée de merde ! Malgré ces événements des plus étranges, je m’abaisse pour ramasser la seule chose qui me permet de rester un minimum correct mais au même moment j’entends la porte d’entrée claquer suivis d’une voix grave puis un silence. Cet instant, j’ai l’impression qui dur une éternité et doucement, je me relève et me retourne. Je vois Dean et Sam m’observer surpris, interloqués voir choqués de me voir ainsi. Moi, je les fixe un à un puis, je m’observe ! Ok, je suis un vieux renard, je suis à poil dans ma cuisine et alors ? Ils ont qu’à frapper avant d’entrer ! Merde, ils ont la même chose que moi entre les jambes et ils verront comment ils seront à mon âge !!!!

Mon regard noir semble les réveiller, Dean fronce les sourcils un léger sourire aux lèvres, même pas j’imagine ce qu’il pense alors que Sam semble gêné et recule le premier. Dean finit par faire un haussement de sourcils avant de se racler la gorge en me soufflant mi-amusé, mi-intrigué tout en faisant un geste de la main…

_ On va t’attendre dehors !

Aller hop, encore un sourire avant de se retourner et de se gratter la tête ! Moi je souffle d’exaspération, encore, puis, je remets la serviette noircie autour de ma taille en me disant que cette fois, je ne suis pas prêt de passer outre les blagues débiles de l’aîné des Winchester, non mais franchement j’avais vraiment besoin de ça ? J’ai horreur des jours de lessive et ce n’est pas prêt de changer !!!!

FIN

Pour un commentaire c'est ICI

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya
Modératrice
avatar

P'tit smile! :
Féminin Messages : 235
Date d'inscription : 13/05/2010
Prénom : Julie
Age : 31

MessageSujet: Re: Mes OS sont dans cette ruche!   Mar 18 Mai - 19:34

OS # 2


Dean et le nutella

Dean avait une cuillère à la main et un sourire digne d’un enfant de quatre ans sur le visage… il regardait ce pot avec envie… il n’en avait pas mangé depuis un bail… pourtant c’était un délice… il ne se rappelait plus beaucoup du goût mais dans ses souvenirs s’était la meilleure chose qu’il avait mangé… il se souvint la fois où il avait fait une crise de foie parce qu’il avait mangé tout le pot… ce jour là sa mère l’avait disputé et réconforté… un sourire plus large se dessina sur ses lèvres… ce pot lui rappela beaucoup de choses… vraiment beaucoup…

Il revit sa mère rire aux éclats en le voyant barbouillé de chocolat… en lui jurant qu’il n’en avait pas mangé… « qu’est-ce qu’on peut être débile en étant gamin » pensa t-il… mais elle ne l’avait pas disputé, lui débarbouillant le visage avec un regard amusé…

Cette époque lui manquait… il n’avait pas mangé de nutella depuis la mort de sa mère… comme si en manger sans sa présence était interdit… à cette pensée il regarda le pot et la cuillère avec tristesse… pourquoi son frère lui avait ramené ça… après tout, il pensait bien faire… lui il en avait jamais mangé… il regarda son frère et d’un simple regard l’invita à se joindre à lui…

_ Sam ! Viens goûter cette merveille… lui dit-il tout sourire…

Ok sa mère n’était plus de ce monde mais la vie ne s’arrête pas là… et puis le nutella mérite vraiment d’être goûté… il donna une cuillère à son frère… puis dans un geste affamé, il plongea la cuillère dans le pot… la ressortant avec une grosse quantité de nutella…

Puis avec un sourire béa… il amena la cuillère à sa bouche avant de l’engouffrer en fermant les yeux… le chocolat fondait dans sa bouche… ce goût… ce parfum unique… jamais un chocolat n’avait été aussi bon que celui là… il dégustait cette simple cuillère repensant à sa mère…

_ Hummm ! ché délichieux !! Articula-t-il difficilement


Sam l’observait amusé… jamais il avait vu son frère ainsi… ok il se goinfrait souvent mais là s’était différent et très amusant… mais en voyant son aîné plonger et replonger sa cuillère dans le pot… il en fit autant avant de ne plus en avoir…

Dean était sur un petit nuage… comment du chocolat pouvait le rendre ainsi ? Il en avait aucune idée… mais il remercia silencieusement sa mère de lui avoir fait goûter cette sucrerie qui le ramena 24 ans en arrière…

FIN

Pour un commentaire c'est ICI

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mes OS sont dans cette ruche!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Papa et maman sont dans un bateau [Murail, Marie-Aude]
» [Murail, Marie-Aude] Papa et maman sont dans un bateau
» Un peu de couleur dans cette grisaille !!!
» Nouvelle larve dans la ruche !
» [INFO] Fichiers MP3 en double dans la bibliothèque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunter's Fanfics :: 
Séries Fanfics;
 :: . . Supernatural . . :: . . One Shot . . :: Fanfictions :: Fanfics finies
-
Sauter vers: